Arequipa
ses volcans et ses canyons
2.359 m

Nous y étions du 16 au 20 janvier. Il y a plus de 800.000 arequipeños, c'est la deuxième ville du Pérou. Elle subit une éruption volcanique et des séismes une fois par siècle. Elle a été entièrement détruite en 1600, puis secoué en 1687, 1868, 1958, 1960 et 2001. En raison de cette menace permanente, les maisons sont basses.
 

vue de la terrasse de notre hôtel
le volcan Misti 5.822 m, mais tout proche il y a aussi le Chachani 6.075 m et dans le massif qui borde la canyon de Colca,
le Sabancaya 5.976 m, le Hualca Hualca 6.025 m et le Nevado Ampato 6.310 m



la plaza de Armas



le Monasterio de Santa Catalina implanté sur 20.000 m2, trois cloîtres, de nombreuses cellules le long de rues et placettes,
des communs, plusieurs églises et chapelles, une galerie d'art, c'est une citadelle au coeur de la ville



nous y avons passé trois heures à visiter cellules et parties communes à la lueur des bougies et sommes sortis après la tombée de la nuit



fondée par une veuve fortunée,  il était réservé à des jeunes filles de famille riches



30 religieuses continuent à y mener une vie recluse



la buanderie



rappel en cas de.....dans notre hôtel



en direction du canyon de Colca



le volcan Nevado Ampato



le volcan Ubinas 5.672 m



songez que nous sommes en plein été austral







traversée d'un village



pour quelques soles (3.5 pour un euro)



touriste pas rassuré



le canyon de Colca, faille de la croute terrestre entre les grands volcans Coropuna et Ampato
lieu de prédilection des Condors, l'oiseau emblématique des Andes



sur 100 kms de long



profondeur entre 1.000 et 3.000 m



c'est le plus grand canyon du monde



phénomène géologique, sculpté par le vent, la neige et la pluie



le Pérou moderne, la jolie jeune fille, jeans, talons hauts et
portable
et une dame Aymara
, feutre et poncho noirs, plusieurs jupes et tablier de couleur
devant le soubassement d'un mur Inca


à suivre                     
retour sommaire