Lettre d'Uruguay

15 décembre 2008


Depuis notre retour le 28 octobre, nous vivons sur Lyster à sec, ce qui n'est pas vraiment confortable. Responsable, notre moteur. Après examen minutieux du mécano, Julio, il a été décidé de faire une révision générale, ce qui a pris plus d'un mois, le grutage pour le sortir du bateau, le transport à l'atelier, puis l'organisation du retour et du remontage. Sans compter les négociations avec la direction du port, la douane et la Prefectura. Mais la vie s'est écoulée "tranquile" comme disent les Uruguyens

asado
Asado avec les amis du port, urugayens, chiliens, suisses et américains
Au menu, boeuf, chorizos, abâts, chinchulinas et rognons

musique
au son des guitares

asado
dans un abri sur la côte

resto
notre resto de poissons préférés tenu par une famille de pecheurs

Piriapolis
vue aérienne de Piriapolis

port
le port

ami
un des 3 lobos qui fréquentent ces lieux

lobo
quand il ne choisit pas un autre poste, regardez l'état des filières

moteur
1ère étape sortir le moteur de son logement

moteur
2ème étape, gruter le moteur (150 kg) hors du bateau

moteur
premier examen

emplacement
à sec mais plus pour longtemps

punta
un dimanche à Punta del Este à 45 min de bus

antifouling
derniers coups de pinceaux avant la mise à l'eau

travellift
Fin

Django  Les yeux noirs


Accueil
Rio de la Plata
<<<Retour       Suite>>>

















danjacq

Accueil
Rio de la Plata
<<<Retour       Suite>>>