13 mai 2007

musique: FranciscoTarrega, Recuerdos de la Alhambra, Tremolendo en La mineur 

RIO GRANDE DO SUL

Nous voilà à Rio Grande, après 3 jours de nave, soit 300 milles (540 kms). Il nous reste 2 étapes, avant d’atterrir à Piriapolis, notre destination en Uruguay. Comment ça s’est passé ? On peut dire le premier jour difficile contre le vent faible mais à moins de 3 nœuds de moyenne, pluie tout le temps, nuit noire, houle moyenne (2m,50) contre. Le second correct 10/15 nds au travers, houle de même direction, relativement confortable, 4.5 nds de moyenne. Le troisième, a été le rêve, 15 à 25 nds de vent arrière pendant 12 heures, houle même direction, vitesse 6/7 nds, le pied. Mais voilà à la tombée de la nuit le vent a forci plus de 25 nds avec des rafales, des changements de direction, une houle forte qui poussait dans tous les sens, difficile de ne pas réduire. Pire, au petit matin à 20 milles de l’arrivée, le vent a tourné de 180°, est venu de face, la houle aussi. L’enfer, obligé d’enlever la grand voile, mettre moteur, mouvement de machine à laver, vitesse entre 1 et 2,5, le bateau qui tape en tombant entre 2 rouleaux, hésitations, essais de cap, de vitesse, rien à faire. On a mis 6 heures pour faire les 10 derniers milles et atteindre l’entrée du chenal qui mène à Rio Grande. La récompense, c’est le port du Musée Océanographique où le Directeur Sr Lauro accueille les passagers dans un environnement boisé, rassurant, intéressant pour notre culture, et nos premiers lions de mer et manchots de Magellan

Conclusion, la nave c’est comme la vie, il y a des bons et des mauvais moments, et le bon marin est celui qui oublie les mauvais pour ne conserver que les bons. Ce matin, le paradis, soleil sans nuages, froid 15°, c’est la première fois que nous branchons notre petit Furnace (chauffage électrique canadien intelligent). Jacqueline est sortie au lever du soleil, pour faire des photos.

Entrée dans le chenal de Rio Grande

 

 

 

 

Atterissage sur le ponton du Musée Océanographique

 

 

 

Bateaux traditionnels locaux anciens

 

 

Squelette de baleine bleue de 15 mètres

 

 Collections

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le bassin voué à la récupération d'animaux en difficulté

 

notre premier Lion de mer (otarie), nous en rencontrerons d'autres dans le port de pêche

où ils sont nourris par les pêcheurs

 

un manchot

 

3 manchots de Magellan

 

 

Un magnifique endroit où nous serions restés plus longtemps

 

Dernière image d'un dragueur en action à la sortie du port

 Accueil
Brésil -->Uruguay

<<<Retour       Suite>>>