Peninsula Valdés 

déc 2010

Voila tout ce qu'il reste de nos photos de cette région. Nous nous sommes fait voler, sous notre nez, un sac à dos dans le hall d'un hôtel de Buenos Aires. Tout a été remboursé par les assurances, matériel, clés et divers, mais les photos ont disparu à jamais. Depuis nous faisons régulièrement des copies sur plusieurs supports.

Début décembre, alors que frimas et neige faisaient leur apparition en Europe,  nous avons passé une semaine en Patagonie au bord de l'Atlantique Sud dans la Péninsule Valdés, Puerto Madryn et Puerto Piramides, une baie géante où tous les ans des centaines de baleines franches viennent se reproduire.

C'est le début de l'été (ici c'est l'été austral), juste avant de partir sans doute vers le sud et l'Antarctique, les mamans font l'éducation de leur baleineau, lui apprennent à nager, à plonger sous l'eau, à se nourrir de krill (des crevettes microscopiques en suspension à la surface de la mer), tout en continuant à l'allaiter (c'est un mammifère) pendant un an. La maman pèse 30 tonnes et mesure 15 mètres. Le baleineau à la naissance, un mignon 3.000 kgs et 5 petits mètres. Sur une embarcation de 10 mètres en caoutchouc nous avons pu les approcher au coucher du soleil. Elles viennent frôler notre bateau sans jamais le toucher. C'est tout simplement merveilleux.

On a vu également des Manchots de Magellan (on dit à tort des Pingouins) qui ne sont plus des oiseaux mais des nageurs qui fendent l'eau comme des torpilles et peuvent plonger à -200 m et de nombreuses Otaries, qu'on appelle ici des Loups et des Lions de mer et en particulier des Éléphants de mer, de la même famille mais avec un nez protubérant.

Bonne fêtes de Noël et tous nos voeux de bonheur et santé pour cette nouvelle année.




Quant à nous, nous partons en Uruguay à Colonia del Sacramento à 35 milles y installer le bateau et de là, avant la fin de l'année, nous serons dans le nord-ouest à Salta, pour repasser en Bolivie comme en janvier dernier, mais pour voir le centre du pays, Potosi, Sucre, Cochabamba et La Paz, puis le Lac Titicaca d'où nous passerons au Pérou, vers Cuzco, porte ouverte sur le Machu Picchu, son sentier de l'Inca et les civilisations qui l'ont précédé, et enfin Lima, la Ciudad de los Reyes, fondée en 1535 par Francisco Pizarro.

Que cette nouvelle année nous porte chance à tous et nous apporte tout le bonheur du monde.
Muchos besos y abrazos.
DanJacq
(Buenos Aires, 35° à l'ombre)




La péninsule Valdés ou presqu’île de Valdés est une particularité côtière de la province de Chubut, en Argentine. Elle forme une portion de terre quasi-rectangulaire et unie au continent par l'isthme Carlos Ameghino. La presqu'île a été déclarée en 1999 Patrimoine mondial par l'UNESCO. Sur les anciennes cartes, elle était connue sous le nom de « Péninsule de San José ».

La région fut occupée par les indiens Ahonikénks. Des témoignages de cette civilisation se retrouvent aujourd'hui un peu partout, sous forme de pointes de flèches ouvragées. Quand, au XIXe siècle, les pêcheurs de baleine implantent leurs cabanes saisonnières, ils trouvent cependant un territoire vierge.

La région continentale attenante est à partir de 1865 l'objet d'une colonisation galloise, le Gwladfa, où les immigrés venus du Pays de Galles sont très vite minoritaires. Toutefois la péninsule elle même n'est alors peuplée que par des pêcheurs au long cours basques qui ont choisi de ne pas rentrer au pays. Aujourd'hui les deux tiers des noms de familles sont d'origine basque.

Puerto Madryn est considérée comme la porte d'entrée de la Péninsule Valdés.

La péninsule présente deux importantes échancrures à sa base : au nord, le golfe de San Matías et, au sud, le golfe Nuevo, ainsi qu'une échancrure plus petite, fort élargie, la caleta Valdés, à l'est. La presqu'île comporte une dépression topographique à 40 m sous le niveau de la mer.

Ajoutons qu'au centre de la péninsule, il y a deux salines situées au-dessous du niveau de la mer.

En 1999, la presqu'île de Valdés a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La province a créé une aire protégée appelée Área Natural Protegida Península Valdés, qui comprend tout l'espace terrestre, aérien et une frange de trois milles marins sur tout son pourtour.

Le climat est frais et aride. La péninsule a une situation climatique particulière : elle est abritée des pluies par la cordillère des Andes, et bénéficie de son environnement marin, de manière d'autant plus importante que sa forme a augmenté fortement la longueur de ses côtes...
--------------------------------------------------------->
Wikipédia

Faisant fi des clichets perdus, nous vous conseillons ce document sur
la plus grande nurserie de baleines au monde

Baleines et manchots de la Peninsula Valdés   31 min
Un reportage de Sophie Bontemps et Matthieu Martin / FTV-Thalassa


Nous reviendrons en 2012 pour essayer de voir des orques à l’œuvre. Cet intéressant animal chasse les otaries et autres amphibies en les poursuivant sur les plages de sable où elles viennent se réchauffer au soleil. Il fonce parfois dans une longue glissade sur le sable pour avaler sa proie toute crue. Mais voilà il n'a pas de membres pour regagner la mer et termine parfois sa vie lamentablement. Il s'attaque aussi en groupe aux baleines, aux requins et aux dauphins en mer.



L'Orque, une prédatrice dangereuse
Infos GEO

Orques en chasse