Nous venons de terminer notre superbe ballade dans la Cordillère des Andes. Il y avait deux façons de la faire, le grand tour des Torres del Paine pour les costauds, avec tentes et vivres, ou bien le W où on peut dormir tous les soirs dans un refuge, avec diner et petit déj. Ce que nous avions choisi. Nous avions un bagage un peu lourd le premier jour, mal réparti et le pique-nique pour 6 jours, nous avons souffert. Mais les vivres se sont épuisés. Nous avons refait nos sacs et de jour en jour, ils nous ont semblé plus légers, un de 6/8 kgs et l'autre de 12/15 kgs.
Beaucoup de chance, un grand soleil, seul le dernier jour le sentier vertigineux rendu dangereux par des bourrasques de vent, brusques et violentes. Nous avons été récompensés par des paysages de montagnes, lacs et glaciers, à couper les souffle.
Nous refaisons aujourd'hui nos bagages pour partir demain matin à Punta Arenas sur le détroit de Magellan, et prendrons à 2 h du mat un avion de Lan Chile pour Santiago où l'aéroport vient de reprendre son activité. Dimanche nous reprendrons un vol de la même Cie sur Eastern Island (Rapa Nui ou Île de Pâques).
Mil besos.
DanJacq


Le Glacier Grey et son lac devant notre refuge


Los Cuernos devant le refuge de Paine Grande


Valle del  Francés


Le sentier qui grimpe au refuge de Chileno...


...où la veille les bourrasques nous faisaient craindre le pire


Arrivée au refuge protecteur


Jamais de problème d'eau, remplissage de nos bouteilles à même les torrents


Las Torres del Paine


Divine surprise, nez à nez avec un petit renard (Zorro)


Fin de parcours, un banc hétéroclite nous accueille


et une bonne bière/thé dans les salons d'une Hosteria de Luxe.


Musique de Zbigniew Preisner  du film Bleu de Krzysztof Kieslovski
Song for unification Europe



Accueil            --------->---