Bolivie

Les Animaux



Durant des millénaires, les peuples andins ont tiré leur subsistance et leur vêtements des camélidés, le Guanaco et la Vigogne, espèces sauvages, et des llamas et vigognes (vicuñas), domestiqués. Les Guanacos, qui vivent en-dessous de 4.000 m, nous en avons vu en Patagonie et dans le Centre de l'Argentine, pas en Bolivie.


 Il y a 3 millions de llamas en Bolivie pour 9 millions d'hts.


Couple de jeunes llamas. A coté du llama, les habitants de l'Altiplano tirent leur subsistance également de l'Alpaga (Alpaca), un de ses cousins, plus petit et délicat, à la laine plus fine, alors que la laine épaisse du llama, lui permet de vivre dans les régions les plus rudes. Nous n'en avons pas de clichés.


La Vigogne vit bien au-dessus de 4.000 m, très recherchée pour la finesse dorée de sa laine, par les Incas. Très menacée dans les années 50, elle est de nouveau en expansion.


Très craintive, elle est très difficile à approcher.


Très belle avec son long cou, ses pattes fines et sa tête petite.


Peu à peu, les ovidés, les vaches, les ânes, gagnent du terrain sur les camélidés.

Le ñandu, nous avions découvert cette petite autruche en Patagonie, où nous avions fait un seul cliché de très loin. Là nous avons eu plus de chance, au hasard d'un chemin.




Dans le Salar d'Uyuni, un ñandu domestiqué est nourri par les touristes et se laisse complaisamment photographier.




Le biscacha est ce petit rongeur à tête de lapin, mais agrémenté d'une longue queue, dont un voyageur des Amériques en 1836 déclarait que ce petit animal paisible et timide était le plus dangereux la nuit parce qu'il creusait des tanières si profondes que les chevaux pouvaient culbuter dedans.


Trois espèces de flamands vivent dans le Sud-Ouest bolivien.


Le flamand du Chili peut mesurer un mètre et possède un bec blanc à bout noir, pattes de couleur bleu terne, des genoux rouges et un plumage saumon.

Le flamand de James est le plus petit, pattes rouge foncé, bec jaune et noir. Ici on le nomme Jututu .

Le flamand des Andes, le plus grand, plumage rose, pattes jaunes et bec jaune et noir.


Doté d'un système de filtration complexe et sophistiqué qui leur permet de filtrer l'eau de ces lacs saumâtres et très alcalins. Leur langue épaisse et charnue aspire l'eau avec un mouvement de va-et-vient, comme un piston, plusieurs fois par seconde.












Les jeunes flamands sont tout blancs.


Ce prédateur, sorte de grosse oie, appelé le Cauquen en Patagonie, nous l'avons rencontré au milieu des colonies de manchots de Magellan en Terre de Feu, se nourrissant uniquement d'œufs et de petits manchots. Il est probable qu'il soit présent au milieu des flamands dans le même but.

:
Toutes les photos en diaporama à agrandir d'un clic

Llamas


Flamands



Musique:

Jean-Philippe Rameau
Here in This Place, extrait des Indes galantes, La Danse des Sauvages
Par Marc Collin & Paul et Louise
édité par Laurence Equilbey sous l'alias Iko Invités




<--------       --------->
Accueil